Politique scientifique


Les activités de Paragraphe s’organisent autour de 5 grandes missions :

1. La production de savoirs

Les cinq équipes constituant le laboratoire Paragraphe mènent des recherches en Sciences de l’Information et de la Communication, en Psychologie et en Ergonomie. Les programmes de recherche financés, au nombre de 58 (dont 38 sous responsabilités, 15 en collaborations et 5 dans le cadre de la chaire UNESCO) sur la période du contrat en cours attestent de la pertinence de nos travaux. Labellisés par différents bailleurs, Ils représentent des ressources importantes dans le budget de l’EA, ce qui démontre un fort potentiel de l’équipe à générer des financements pour assurer son développement. En plus, Paragraphe a participé au montage et à la rédaction des projets de laboratoires d’excellences Art-H2H, PATRIMA, Idefi CréaTIC (Initiative d’excellence en formations innovantes, Plan d’Investissement d’Avenir), ISITE de l’UCP, et récemment le projet EUR (Ecole universitaire de recherche) ArTeC (Arts, Technologies, numérique, médiations humaines & Création). Par la suite, les chercheurs de Paragraphe assument et ont assumé des responsabilités au sein de ces projets. Le laboratoire a cherché à développer une politique de publications de qualité. Au cours du contrat qui s’achève, marqué par un renforcement de l’équipe, il a particulièrement ciblé les revues internationales et nationales (92 articles scientifiques en français, 59 articles scientifiques en anglais), a publié 15 ouvrages en anglais, fait 178 communications avec actes dans des congrès internationaux et 42 directions d’ouvrages, permettant de faire avancer et de valoriser des recherches collectives.

2. La formation à la recherche et par la recherche

Paragraphe participe activement à la formation doctorale de l’Université de Paris 8 au sein de l’École doctorale n° 224 Cognition, Langage, Interaction et à l’École doctorale n° 284 Droit et Sciences Humaines de l’Université de Cergy-Pontoise. Il en va de même pour la formation par la recherche au sein des différents masters des établissements rattachés et 9 de ses membres sont responsables de formation. De nombreux enseignants-chercheurs du laboratoire participent à un dispositif novateur à la fois pédagogique et scientifique pour les étudiants en Master, dans le cadre du Projet d’Initiative d’excellence en formations innovantes, le programme IDEFI-CréaTIC, formations basées sur la recherche-création et l’usage des dispositifs et technologies numériques pour l’enseignement, la création et le travail collaboratif. Dans la continuité des projets des années passées, les chercheurs/enseignants de Paragraphe sont porteurs des ateliers-laboratoires1 suivants (2017-2018) :

  • Arts, archives et récits de vie ;
  • Transmédia, images et animations enrichies ;
  • Objets communicants et environnement augmenté ;
  • Méthodes d’analyse et valorisation numérique de données ;
  • Écritures et dispositifs littéraires numériques .

L’atelier « Textualité augmentée » délocalisé à Madrid, réalisé sous forme transnationale avec des étudiants et collègues espagnols a été présenté comme exemple de bonne pratique à la rencontre franco-espagnole organisée en novembre 2017 par la CPU dans le cadre du lancement de l’université franco-espagnole.

Plusieurs doctorants et post-doctorants participent aux formations de Master de Paragraphe. L’équipe soutient les activités des doctorants du laboratoire dans le cadre des formations et des colloques organisés par les écoles doctorales rattachées. Paragraphe a accueilli 17 étudiants stagiaires – le plus souvent de niveau Master – pour les former sur des programmes et projets du laboratoire.

3. La coopération et le développement des projets internationaux

Paragraphe développe des projets de coopération en direction des Universités du Maghreb (Tunisie, Algérie, Maroc) et d’Afrique de l’ouest (Benin, Burkina Faso) et également des projets de recherche internationaux en coopération avec des chercheurs de France, d’Europe, d’Asie du Sud-Est, d’Amérique Latine, d’Amérique du Nord, en cohérence avec son projet scientifique lié aux dynamiques de mondialisation (voir le fichier « liste événements »). Ces coopérations se traduisent par des coorganisations de manifestations de recherche (Conférences H2PTM, Frontières numériques, HyperUrbain, 01 design, etc.) et des réponses à des appels à projets nationaux ou internationaux. Paragraphe mène une politique de coopération internationale ambitieuse, soutenue par des conventions de partenariat. Il héberge une Chaire UNESCO, dirigée par Ghislaine Azemard. Cette chaire est dédiée à la recherche, à la formation et à l’expérimentation interdisciplinaires sur les nouvelles modalités de médiation, de transmission et d’édition par le numérique. Elle est spécialisée dans le domaine des médias émergents et des humanités numériques. Paragraphe a reçu 21 professeurs invités dans le cadre de ces collaborations depuis 2013 (voir le détail dans le fichier « Professeurs invités »).

4. La diffusion des savoirs

Les chercheurs du Paragraphe ont une activité éditoriale dynamique qui se traduit par la direction éditoriale de revues scientifiques (notamment les revues scientifiques Interaction humaines médiatisées (RIHM) et International Journal of Design Sciences and Technology qui sont reconnues par l’AERES en SIC depuis 2010 ; Khaldoun Zreik est l’initiateur et le co-directeur de l’IJDST). Imad Saleh a lancé la revue Internet des Objets, dans le cadre d’open sciences de la maison d’édition ISTE, il en est le rédacteur en chef. Raphaêle Miljkovitch est codirectrice de la revue Psychologie Française. Annamaria Lammel, Raphaële Miljkovitch, Bernadette Dufrene, Philippe Bootz dirigent des collections (voir cidessous). Les membres de Paragraphe participent activement aux comités éditoriaux ou de lecture de plusieurs revues nationales et internationales. Les chercheurs ont organisé, ou co-organisé, pendant le contrat qui s’achève, 33 Conférences internationales et 14 conférences nationales (voir le fichier « Liste événements »). Ils réalisent plusieurs installations artistiques et deux MOOC “poésie numérique : la naissance d’un champ” (2014-2016) dans le cadre du Programme Intensif Erasmus et “les littératures numériques en Europe” (2013-2014), sous la responsabilité de Philippe Bootz pour promouvoir la circulation des savoirs au sein de la communauté scientifique et de la société civile.

5. La recherche partenariale et la valorisation des savoirs produits

Les chercheurs du Paragraphe participent à la valorisation socio-économique des savoirs produits par l’animation et par la participation à des séminaires (Plaine commune de Saint-Denis, Chambre de commerce de Seine-Saint-Denis), par l’organisation de conférences (notamment « les défis de l’internet des objets » avec Nokia et plusieurs Start Up), par la collaboration avec le conseil de Seine-Saint-Denis et la région Ile-de-France (notamment les projets PICRI, Permis piéton, TIGA, etc. ), pour la mise en place de projets de recherche appliqués spécifiques .

Le projet sur « les voitures connectées » est un exemple de coopération scientifique avec l’institut VEDECOM (Véhicule Décarboné Communicant et sa Mobilité) sur les thématiques « d’Impact sociétaux et acceptabilité de la conduite déléguée » (responsable : Françoise Decortis, financé à hauteur de 145000 Euros, dates : 2013-2018). De plus, les chercheurs de Paragraphe ont animé plusieurs workshops destinés aux entreprises et aux étudiants des formations Idefi-CréaTIC : casque Emotiv et PureData, impression 3D, Création d’images stéréoscopiques, Textiles intelligents et vêtements connectés (pour plus amples d’information, voir la page : http://idefi-creatic.net/fr/cat/individu-et-environnement-augmente/)

Ces initiatives, au-delà de l’implication sociétale qu’elles traduisent, permettent de proposer des terrains d’études à des étudiants de troisième cycle et de mettre en oeuvre des méthodologies de recherche surmesure pour répondre aux besoins des organisations qui souhaitent mettre en place des politiques d’innovation.